fbpx

Les temps forts des Crossfit Games 2019 par Dave Castro

Dave Castro, le directeur des Crossfit Games, nous fait revivre via l’intermédiaire de ses comptes Instagram et Twitter, la façon dont les athlètes et lui-même ont vécu chaque épreuve.

En tant qu’homme fort des Crossfit Games, Dave, est très souvent au plus près des athlètes lors des différentes épreuves des Games. C’est notamment lui qui dessine le week-end et défini les épreuves que les compétiteurs vont affronter.

Épreuve Individuelle 1: First Cut

4 Tours: Time Cap 20min

  • 400m de Run
  • 3 montées de corde sans les jambes
  • 7 squat snatches (61,2kg/84kg)

127 athlètes hommes sur 142 ont réussi à passer le premier tour. Les autres, 15, n’ont pas réussi à arracher la barre de 84kg lors des 7 squat snatchs. 44 hommes ont terminé l’épreuve.

Meilleurs temps:

  • Matt Fraser – 15:35
  • Tia-Clair Toomey – 16:56

Épreuve Individuelle 2: Second Cut

For Time: Time Cap 10min

  • 800m rameur
  • 66 KettleBell jetés (12kg/16kg)
  • 40 marche sur les mains

Apres une épreuve de durée moyenne, le second cut est une épreuve de vitesse avec une forte dominante de poids du corps sous fatigue: la marche sur les mains. Tia-Clair Toomey finit 12ème. Sa plus mauvaise place sur le week-end.

Meilleurs temps:

  • Matt Fraser – 5:37
  • Danielle Brandon – 6:16

Épreuve Individuelle 3: The Ruck

For Time : Time Cap 40min

  • 6km de course avec
    • 1500m à 9kg
    • 1500m à 13,6kg
    • 1500m à 18kg
    • 1500m à 22,6kg

Premier fois que le « Ruck » (sac à dos) est utilisé aux Crossfit Games. La spécificité de cette épreuve réside dans le fait que le poids chargé dans les sacs est identique pour les hommes et les femmes. Malgré cela, la première athlète se classe devant le 33ème homme (devant Ben Smith ou Scott Panchik). A noter, la perte d’un poids pour Matt Fraser qui prendra une pénalité de 60 sec sur le temps définitif, passant de la 6ème place à la 17ème place sur l’épreuve.

Meileurs temps:

  • Lukas Högberg 24:00
  • Emilie Rolfe 27:09

Épreuve Individuelle 4: Sprint Couplet

For Time: Time cap 6min

  • 42m de poussé de Sled
  • 15/18 barre muscle up
  • 42m de poussé de Sled

Après l’épreuve 3 d’une durée d’environ 25min, la 4ème épreuve est très rapide. Elle demande d’être agile en gym et d’avoir une bonne chaîne postérieure. Dave Castro revient sur la polémique de la surface, qui pour certains athlètes, a posé problème de façon assez directe, en demandant aux athlètes de mieux travailler leur sled.

Épreuve Individuelle 5: Mary

AMRAP: Time cap 20min

  • 5 HSPU
  • 10 pistols
  • 15 tractions

Mary est un wod girl bien connu mais demande une résistance musculaire élevée pour tenir le rythme sur 20min. Le face à face entre Noah Olsen et Matt Fraser est l’un des moments les plus impressionnants de ces Games, avec 2 répétions d’avance pour Ohlsen. Mais la performance la plus incroyable est celle de Karie Pearce qui devance Noah Ohlsen de 18 répétitions.

Meilleurs score:

  • Karie Pearce – 675 répétitions
  • Noah Ohlsen – 677 répétitions

Épreuve Individuelle 6: Sprint

For Time:

  • Sprint

L’épreuve qui a fait le plus de mal au classement général. Dernière épreuve avant la journée du dimanche à 10 athlètes, certains comme Patrick Vellner ou Brooke Wells ont été sanctionnés pour leur performance ou leur erreur…

Épreuve Individuelle 7: Split Triplet

5 Tours: Time cap 20min

  • 1 montée de Pegboard
  • 100 double unders
  • 10 DumBell hang split snatches (25kg/36,3kg)
  • 10 DumBell hang clean & jerks (25kg/36,3kg)

Initialement, Dave Castro avait prévu de 2 montées de Pegboard par tour mais a changé d’avis pour avoir une épreuve plus courte et donc plus rythmée. La grosse nouveauté vient de l’ajout du Split snatches au Dumbell qui force les athlètes à se concentrer sur un mouvement non-habituel, puis ensuite de revenir à quelque chose de connu. On note aussi l’erreur de Noah Ohlsen qui rate l’une de ses montées et relance le suspense sur l’épreuve !

Meilleurs temps:

  • Tia-Clair Toomey – 14:07
  • Matt Fraser – 15:36

Épreuve Individuelle 8: Clean

1 répétition max en Clean

Chez les hommes, Fraser est resté roi d’un mouvement qu’il maîtrise parfaitement avec un épaulé à 172kg… Chez les femmes, certaines n’ont pas pu épauler la première barre, trop lourde. Pour d’autres comme Amanda Barnhart ou Tia-Clair Toomey, le jeu de l’intox et de poker-face a pris fin avec la victoire de la championne du CommonWealth.

Meilleur score:

  • Matt Fraser – 172kg
  • Tia-Clair Toomey – 120kg

Épreuve Individuelle 9: Swim Paddle

For Time: Time cap 50min

  • 1km nage
  • 1km paddle

L’épreuve était identique pour la totalité des athlètes restants en compétition (équipe et élite individuel). Elle offre donc la possibilité de comparer les performances des différentes catégories. On a donc eu droit a un duel Autralo-australien entre Matt McLeod et Tia-Clair Toomey, deux excellents nageurs. L’anecdote que l’on gardera de ce dimanche, c’est le temps de Rich Froning 28:12 (4ème meilleur temps) inférieur au score de Matt Fraser 29:04.

Épreuve Individuelle 10: Ringer 1 & Ringer 2

Ringer 1 Time cap: 7min femme/8min homme

  • 30-20-10 cal Assault bike
  • 30-20-10 Toes-to-rings

L’épreuve individuelle 10 est découpé en deux exercices avec 1min de récupération entre les deux. Une approche assez classique dans le Crossfit, où l’on doit donner le maximum d’effort sur un temps très court et pouvoir récupérer extrêmement vite. Katrin Davidsdottir a été l’une des plus efficace sur cette épreuve avec deux victoires. Elle a déjà prouvé son fitness sur ce type d’épreuve précédemment aux Crossfit Games. Chez les hommes Matt Fraser regagné le t-shirt de leader sur cette épreuve. Pourtant on connaît l’efficacité de Noah Ohlsen sur ce format mais il semblait à bout avant même la dernière épreuve…

Ringer 2 Time cap: 5min

  • 15-10-5 Burpees
  • 15-10-5 Overhead squats (43kg/61,2kg)

Lors des tests de l’épreuve le schéma de départ du nombre de répétition était le traditionnel 21-15-9 mais Dave Castro trouvait que les deux épreuves cumulées seraient trop courtes. Il a donc opté pour un découpage 30-20-10 plus long et dont la gestion physique est différente. Certain athlètes ont montré leurs faiblesses sur ce type d’exercice, notamment James Newbury, alors que d’autres, comme Katrin, ont prouvé que leur CrossFit était toujours aussi solide.

Épreuve Individuelle 11: The Standard

For Time: Time cap 10min

  • 30 clean and jerks (43kg/61,2kg)
  • 30 muscle-ups
  • 30 snatches (43kg/61,2kg)

L’idée initiale de cette épreuve date de plus de 11 ans lorsque Dave Castro enseignait le CrossFit L1. L’objectif est d’enchaîner 3 benchmark wods ( Grace, 30 muscle up, Isabel) dans un temps réduit. Ce type de format n’avait jamais été testé, mais on se doute que la difficulté de ce type d’exercice est surement d’une des causes de son absence sur les autres années. Cette épreuve finale a prouvé, une fois encore, la puissance et la résistance physique des deux champions Tia Clair-Toomey et Matt Fraser qui dominent cet événement.

A noter que:

Chez les hommes: Matt Fraser, Noah Ohlsen et James NewBury ont tous fini la totalité des épreuves de cette édition. Les gagnants des Crossfit Games 2019 cumulent à eux deux 11 places de numéro 1 sur cette édition !