fbpx

Mauro Acevedo et Frank Wood, suspendus 4 ans, s’expliquent sur les faits.

Mauro assume les conséquences

Mauro Acevedo (@mauroacevedocalvete), 3ème homme le plus fit d’Argentine, avait posté il y a quelques semaines un récit sur le sujet.

Au travers de son compte Instagram, Mauro reconnait les faits de dopage et parle d’erreurs commis il y a plus de 2 ans. Il prétend avoir pris de la Cardarine (GW1516 S4) un modulateur hormonal et dit que la substance serait encore dans son corps.

Pour rappel des faits, Mauro Acevedo a été contrôlé positif en Colombie lors du Fitland Fitness Festival le 19 Août 2019 au Turinabol, un agent anabolisant et à la Cardarine, un modulateur hormonal.

View this post on Instagram

Hace 2 dias me llego una noticia la cual me hizo pensar mucho, y hoy, pasando por uno de los mejores momentos de mi carrera deportiva les cuento esto, tratando de ser lo más auténtico y sincero posible: Practico crossfit hace 6 años, a partir de ese momento me cambio la vida 100% Antes de eso cometí muchos errores, creo que como cualquiera de ustedes, gracias a eso también aprendí mucho. Los primeros años de mi carrera probé suplementarme sin saber tanto del tema, simplemente escuchando y leyendo cosas sin ningún asesoramiento. Al pasar el tiempo me di cuenta que no era necesario el uso de esteroides, que solo era cuestión de tiempo y entrenamiento para mejorar mis debilidades y fortalezas. Fueron pasando los años cuando me toca mi primer doping oficial nada más y nada menos que en los Súper Regionales Dallas 2017 donde clasificamos a los Crossfit Games. Ese doping dio negativo. Hoy luego de un poco más de 2 años acepte competir en colombia donde sabía que había pruebas antidopaje. Muy seguro de mí mismo acepte hacerla, y para mi sorpresa me encontré con un resultado positivo. Porque para mi sorpresa? Porque me encontré con una sustancia que había consumido 2 años atrás que hoy en día sigue en mi organismo. GW1516 S4, una de las peores decisiones que tome en mi vida porque nunca supe que podría durar tanto tiempo dentro de mi. Hoy me encuentro con 2 duras realidades: la primera, Mi Salud,porque no sé cuánto más me va perjudicar esta sustancia, y la segunda: Mi carrera, porque no sé cuánto tiempo voy a estar fuera de juego. Hoy lo único que me queda por hacer es recuperar todo el tiempo perdido con mi familia y las cosas que deje de lado por mi entrenamiento. Me hago responsable de mis actos esperando un nuevo comienzo. Si hay algo por lo que me caracterizo es por ser frontal y HOY ASUMO LAS CONSECUENCIAS.

A post shared by Mauro Acevedo (@mauroacevedocalvete) on

Traduction du post de Mauro Acevedo en français:

« Il y a 2 jours, j’ai eu une nouvelle qui m’a fait beaucoup réfléchir, et aujourd’hui, en passant par l’un des meilleurs moments de ma carrière, je vous dis ceci, en essayant d’être aussi authentique et sincère que possible :
Je pratique le CrossFit depuis 6 ans, à partir de ce moment je change ma vie à 100%.
Avant cela, j’ai fait beaucoup d’erreurs, je pense comme vous tous, grâce à cela j’ai aussi beaucoup appris.
Les premières années de ma carrière, j’ai essayé de me compléter sans trop en savoir sur le sujet, simplement en écoutant et en lisant des choses sans aucun conseil.
Au fil du temps, j’ai réalisé que les stéroïdes n’étaient pas nécessaires, que ce n’était qu’une question de temps et d’entraînement pour améliorer mes faiblesses et mes forces.
Les années ont passé quand j’ai eu mon premier dopage officiel ni plus ni moins que lors des Super Regional Dallas 2017 où nous avons classé les Crossfit Games. Ce dopage était négatif.
Aujourd’hui, après un peu plus de deux ans, j’ai accepté de participer à une compétition en Colombie où je savais qu’il y avait des contrôles antidopage. Très sûr de moi, j’ai accepté de le faire, et à ma grande surprise, j’ai trouvé un résultat positif.
Pourquoi à ma grande surprise ? Parce que j’ai retrouvé une substance que j’avais consommée il y a deux ans et qui est encore dans mon corps aujourd’hui. GW1516 S4, l’une des pires décisions que j’aie jamais prises dans ma vie parce que je ne savais pas que ça pouvait durer aussi longtemps en moi.
Aujourd’hui, je trouve deux réalités difficiles : la première, Ma santé, parce que je ne sais pas combien de temps encore cette substance va me nuire, et la deuxième, Ma carrière, parce que je ne sais pas combien de temps je vais rester en dehors du jeu.
Aujourd’hui, la seule chose qu’il me reste à faire est de rattraper tout le temps que j’ai perdu avec ma famille et tout ce que j’ai mis de côté à cause de mon entraînement.
J’assume la responsabilité de mes actes en attendant un nouveau départ. S’il y a une chose pour laquelle je suis connue, c’est d’être frontale et AUJOURD’HUI J’ASSUME LES CONSEQUENCES. »

Frank Wood suit un traitement pour avoir des enfants

Frank Wood, après avoir accompli deux de ses objectifs de vie a découvert son infertilité. Il justifie donc son choix de prendre un traitement hormonal pour pouvoir avoir des enfants

« J’avoue être sous HCG à 100% « 

Frank a suivi un traitement hormonal de Juillet 2019 à Septembre 2019 sous les conseils d’un endocrinologue. Il connaissait les risques mais a fait appel de la sanction auprès de CrossFit. Appel rejeté en Juillet. Il purgera donc une sanction de 4 ans de suspension d’interdiction de compétition assimilé CrossFit.

View this post on Instagram

Always taught never to show your hand but someone already did for me so here we go. For over 7 years now I’ve had two dreams; 1) Make it to the Crossfit games 2) Own my own gym I told myself to grind harder than anyone and I knew what I wanted and how hard it was to get there. We accomplished both of those and I told @steffievans when we did both we would pursue the idea of kids. Well the day I never thought would come finally came and low and behold something was wrong with me, I couldn’t. Something I couldn’t train or grind my way through I found out I was infertile. For those of you who know me, you know I don’t give up and what’s taken my relationship through the darkest places and has been one of the toughest roads is now out in the public’s eye. After being sent to an endocrinologist I was given a few options, one of which was fertility treatment. We spoke about the sport I compete in and we went over the list of banned substances and there was one that was not on the list, Human chorionic gonadotropin (HCG). Steph and I spoke about this, we evaluated the risks and felt strongly in the decision to try the treatment. I admit 100% to being on HCG, I started the treatment on July 15/19 and was taking it up until September 6/2019 the day I received the Email informing me of the failed drug test. As an athlete I did my due diligence, I checked the list, I went to a doctor, I had my endocrinologist look at the banned substance list and only moved forward when we found one that was not on the list. The terminology that Crossfit has me on is “related substances” my appeal was denied and I have a 4 year ban. These actions are mine and mine alone. I knew the risks and if given the decision again I would choose the potential to conceive a child over competing in Crossfit. I apologize to anyone that supported me and views me as a cheater now. I am embarrassed to have to share this information publicly, but for the people that support me I want the information to be there. Fitness will always be a huge part of my life but Crossfit will be just another page turned in my book. Still planning on competing in any competition that will have me.

A post shared by Frank Wood (@fitlikefranky) on

« J’ai toujours appris à ne jamais montrer ma main, mais quelqu’un l’a déjà fait pour moi, alors nous y voilà.
Depuis plus de 7 ans, j’ai deux rêves ;
1) Se rendre aux jeux Crossfit
2) Posséder mon propre gymnase
Je me suis dit de travailler plus fort que quiconque et je savais ce que je voulais et combien c’était difficile d’y arriver. Nous avons accompli les deux et j’ai dit à @steffievans que lorsque nous ferions les deux, nous poursuivrions l’idée des enfants. Eh bien, le jour où je n’aurais jamais pensé que j’arriverais enfin est arrivé et que quelque chose n’allait pas chez moi, je n’ai pas pu.
Quelque chose que je n’avais pas prévu est arrivé, j’ai découvert que j’étais infertile.
Pour ceux d’entre vous qui me connaissent, vous savez que je n’abandonne pas et que ce qui a mené ma relation dans les endroits les plus sombres et qui a été l’une des voies les plus difficiles est maintenant connu du public.
Après avoir été envoyée chez un endocrinologue, on m’a donné quelques options, dont le traitement de la fertilité. Nous avons parlé du sport dans lequel je participe et nous avons passé en revue la liste des substances interdites et il y en avait une qui ne figurait pas sur la liste, la gonadotrophine chorionique humaine (HCG). Steph et moi en avons parlé, nous avons évalué les risques et nous avons fortement ressenti la décision d’essayer le traitement. J’avoue être sous HCG à 100%, j’ai commencé le traitement le 15/19 juillet et je l’ai suivi jusqu’au 6/2019 septembre le jour où j’ai reçu le courriel m’informant de l’échec du test.
En tant qu’athlète, j’ai fait preuve de vigilance, j’ai vérifié la liste, j’ai consulté un médecin, j’ai demandé à mon endocrinologue d’examiner la liste des substances interdites et je ne suis allé de l’avant que lorsque nous en avons trouvé une qui ne figurait pas sur la liste. La terminologie utilisée par Crossfit est « substances apparentées », mon appel a été rejeté et j’ai une interdiction de 4 ans.
Ces actions sont les miennes et les miennes. Je connaissais les risques et si on me donnait à nouveau la décision, je choisirais la possibilité de concevoir un enfant plutôt que de participer au Crossfit.
Je m’excuse auprès de tous ceux qui m’ont soutenu et qui me considèrent maintenant comme un tricheur. Je suis gêné d’avoir à partager cette information publiquement, mais pour les gens qui me soutiennent, je veux que l’information soit là.
La forme physique sera toujours une grande partie de ma vie, mais Crossfit ne sera qu’une autre page tournée dans mon livre.
J’ai toujours l’intention de participer à n’importe quelle compétition qui m’attend. »

Toute l’actualité CrossFit et Functional Fitness sur Burpees Channel rubrique News.