fbpx

Medley des réactions d’athlètes après les Crossfit Games 2019

Nous voici quelques jours après la fin des Crossfit Games 2019, certains athlètes sont repartis à l’entraînement d’autres sont en vacances, voici un medley de leurs réactions d’après compétitions.

Ben Smith donne son avis sur le système de « cut ».

Ben Smith avait reçu sa wildcard quelques jours avant le début des Crossfit Games, n’ayant pas pu se qualifier du fait d’une opération du genou en début d’année 2019 l’athlète n’a rien perdu de son fitness ! Apres une 28ème place honorable, Ben réagit à la question « Que penses-tu du format de cette année ? » avec une réponse plutôt positive.

« J’aime l’idée des « cuts », ils l’ont fait lors de mes premiers Crossfit Games en 2009. Cela rend les choses excitantes et exerce aussi une certaine pression sur chaque épreuve en tant qu’athlète (ce qui ne me dérange pas).« 

En espérant le voir encore progresser au top niveau l’an prochain.

Annie Thorisdottir plutôt amère sur le nouveau fonctionnement des Crossift Games

Au travers de plusieurs posts Instagram, Annie revient sur sa compétition avec une certaine amertume et une grosse déception.

« Je ne sais pas vraiment quoi dire…. félicitations aux femmes qui ont réussi la coupe, mais je ne crois pas que nous ayons eu assez de tests pour être en mesure de faire partie du top 10 pour le moment.« 

Une réaction à chaud avant même la fin du week-end. Annie sera surement de retour bien mieux préparée l’an prochain pour affronter ce système de sélection.

Hunter MacIntyre veut revenir l’an prochain

Wildcard polémique de ces Crossfit Games, Hunter multiple champion d’OCR (course d’obstacle) et également un athlète de Crossfit. Il a donc été invité pour prouver les capacités des athlètes de sport différent à s’illustrer aux Crossfit Games.

« Lors de ma première course spartiate professionnelle, j’ai raté mon lancé et j’ai perdu ma chaussure dans la boue. Je suis rapidement rentré chez moi pour doubler tous mes entraînements et me concentrer pour m’assurer que cela ne se reproduirait plus jamais. Si vous comprenez l’allusion…. ce ne sera pas ma dernière fois aux jeux CrossFit ! »

Hunter MacIntyre entend donc revenir aux Crossfit Games et prouver des capacités de sportif multidisciplinaire.

Brook Wells a le cœur brisé

Éliminée après une pénalité de 10 secondes pour avoir mordu la ligne lors de l’épreuve 6 – Sprint, on l’a vue fondre en larmes au bord du terrain. Elle sera déclassée 20ème de l’épreuve et passera de la 9ème place au général à la 16ème place synonyme d’élimination pour la journée de dimanche.

« J’ai le coeur brisé. Je garde la tête haute en sachant que je suis plus en forme que je ne l’ai jamais été. Recevoir une pénalité énorme pour avoir marché sur une ligne et avoir fait en sorte que ma saison de CrossFit Games se termine par un « cut » ne définit PAS ma performance ou ma condition physique. J’ai eu beaucoup de mal à avaler le fait que la seule fois où je suis tombée du top 10, c’était aussi la seule fois où ça comptait. Mais je l’accepte et je passe à autre chose. »

Brooke Wells est encore jeune et saura revenir l’an prochain en ayant travaillé sur ses points faibles.

Willy Georges, cocorico et ascenseur émotionnel…

Willy peut être amer, car il a appris, par un simple mail, son élimination après le dîner de 20h30 alors qu’il avait reçu le package athlète pour la journée du lendemain. En effet, une décision arbitrale a joué en sa défaveur et Willy est passé de la 20ème place, synonyme de qualification à la journée de samedi, à une 21ème place éliminatoire … On comprend la désillusion de l’athlète mais aussi sa remise en question sur les premières épreuves des Crossfit Games.

« Terminer les Jeux pendant le dîner à 20 h 30 alors qu’on m’a dit que j’étais qualifié pour le lendemain, à cause d’une réclamation, n’est pas une bonne expérience. Mais celle-ci me rendra plus fort. »

Willy l’annonce: il reviendra plus fort. Bon courage pour la saison 2020.

Patrick Vellner et Brent Fikwoski face au mur…

Patrick Vellner n’a pas réalisé les Games qu’il souhaitait et pour lesquels on l’attendait. Grand challenger de Matt Fraser lors des précédentes éditions il ne passera pas le cut du samedi avec une 16ème place au général.

« Face au mur, j’ai dû m’envoyer ce matin. Ça craint de ne pas faire le « cut » et d’avoir la chance de faire un autre retour épique cette année. Bonne chance à tous ceux qui sont restés en compétition. Gardez ce podium au chaud pour moi. »

Un retour sur le podium l’an prochain ?

La remise en question de Brent à lire ici.

Jason Smith remonté contre l’organisation des Crossfit Games 2019

Voir l’article ici.

Jonne Koski, la désillution…

Après des French Throwdown réussis avec une première place. Jonne Koski se sentait sûrement prêt pour ces Games. Malheureusement il sortira après le cut du vendredi et une 37ème place lors de l’épreuve 4 du Sprint Couplet.

« Parfois on gagne, parfois on perd…. Cette année, les jeux CrossFit ont été décevants en termes de placement mais c’était aussi une grande opportunité d’apprendre…. »

On espère revoir le Finlandais de 24 ans l’an prochain.

Tim Paulson, l’échec de ces Games

Tim Paulson est un athlète discret mais très souvent present dans les grandes compétitions. Cette année malheureusement n’a pas été la bonne. Il n’a pas passé le premier cut et s’arrête donc au premier jour des Games à la 107ème place… Plus mauvais compétiteur américain…

Sara SigmundsDottir déçue…

Après des Games 2018 difficiles et une fracture aux côtes. Sara entendait bien revenir au top du Crossfit mondial. Avec une première place aux Open, elle commençait clairement la saison avec un avantage : pouvoir s’entraîner sans la pression des Sanctionals. Peut être une erreur… Elle finit 20ème de cette saison, déçue mais réaliste.

« Une autre année s’est ajoutée à mon histoire. La déception est un euphémisme. Je n’ai jamais été en aussi bonne forme qu’avant les Games, mais malheureusement je n’ai pas performé aussi bien que j’aurais pu. C’est de ma faute à 100%. Quoi qu’il se soit passé d’autre là-bas, je n’y peux rien. »

Sans aucun doute présente l’an prochain et mieux préparer à ce type de format elle aussi.

Nous continuerons à alimenter cet article au grès des nouvelles publications d’athlètes sur le sujet.