fbpx

Alanna Fisk Colón controlée positive aux Wodapalooza !

Alanna Fisk Colon vient d’annoncer sur son compte Instagram au travers de 3 posts qu’elle a été dépistée positive à deux métabolites lors des Wodapalooza CrossFit Festival fin février dernier.

L’athlète, 21ème des derniers Opens de CrossFit et 8ème de Wodapalooza CrossFit Festival 2020, devra surement laisser sa place pour les prochains CrossFit Games. Les résultats proviennent d’un test qui lui a été administré lors de sa participation aux WZA 2020, il y a trois semaines.

Pour le moment l’annonce n’a pas été faite officiellement par CrossFit Inc. l’athlète ayant décidé de publier directement l’information sur son compte Instagram. Le test du deuxième échantillon doit être effectué dans les jours qui viennent et cela devrait confirmer ou infirmer la sanction.

Alanna Fisk Colon – Crédit: Instagram @alannafiskcolon

Dans le cas d’une confirmation Alanna laisserait sa place à l’américaine Rachel Garibay actuellement 40ème aux CrossFit Opens 2020. Elle devra aussi laisser le « cash price » de sa 8ème place lors des WZA 2020 et de sa victoire sur la 7ème épreuve. Apres Lefteris Theofanidis sur les Dubaï CrossFit Championship, c’est le deuxième athlète sanctionné cette saison sur un Sanctional event.

Voici la traduction du post de Alanna Fisk Colon:

« Communauté CrossFit.
Je veux que tous les humains qui ont offert leur soutien au fil des ans jusqu’à aujourd’hui sachent que j’apprécie chacun d’entre vous, et j’espère avoir inspiré au moins une âme à devenir un plus grand humain d’une certaine façon.

Aujourd’hui, c’est avec le cœur le plus lourd que je dois annoncer un résultat négatif à mon test de dépistage de dopage aux WZA. J’ai été testé positif à deux métabolites de deux substances orales différentes. Bien sûr, j’ai été complètement choquée par cette découverte, et dévastée par ce que cela pourrait signifier pour l’avenir immédiat. Je n’ingérerais jamais sciemment une substance interdite en compétition avec mes compères, car cela va à l’encontre de tout ce que je défends.

Mon équipe et moi travaillons actuellement avec CrossFit, en testant des échantillons, en compilant et en étudiant tous les compléments que j’ai pris avant et pendant la compétition. C’est incroyable que je me suis moquée des athlètes en leur racontant des histoires tristes sur ce genre de choses, et maintenant nous y voilà. Je n’arrive pas à y croire.

J’espère que la vérité sera révélée, à savoir que je ne me suis pas dopée sciemment pendant les Opens et les Wodapalooza ; mais si ce n’est pas le cas, je serai d’accord avec les conclusions et les décisions qui me seront remises après l’enquête/appel. Que je l’aie su ou non n’a que peu d’impact sur la vérité brute : elle était dans mon système. Et ce n’est pas juste ; ce n’est pas juste pour moi ou mon esprit, ce n’est pas juste pour les données que mes entraîneurs et moi-même avons collectées ; ce n’est pas juste pour mes amis et les autres athlètes avec lesquels j’ai participé à la compétition. Dans l’ensemble, ce n’était pas juste ou conforme à la personne que j’ai choisie d’incarner pour avoir participé à l’Open ou à WZA.Et donc, participer dans cet état – que ce soit intentionnellement ou non – n’est toujours pas juste. Et pour cela, oui, je suis du fond du cœur, donc tellement désolé. Si j’avais su ces faits avant la compétition, je n’aurais même pas eu l’idée de participer. Mais je ne savais pas, et j’ai posé le pied sur le terrain de la compétition. Maintenant, j’en paie le prix, avec de nombreuses personnes qui ont consacré leur temps, leur énergie et leur amour à ma cause. Quelque part, j’ai fait une erreur. Ces conclusions ne sont pas apparues du jour au lendemain. Et j’en assume de tout cœur la responsabilité.

Ceux d’entre vous qui me connaissent personnellement savent que, malgré le résultat de tout cela, la compétition n’est qu’un simple jeu, et qu’elle n’affecte ni ne m’enlève ma capacité ou ma volonté de poursuivre l’excellence à travers mon métier et la plate-forme de CrossFit. Ce qui me motive, c’est quelque chose de bien plus grand : choisir chaque jour de faire la prochaine bonne chose. Tout ce que cela peut ou peut faire, c’est m’enlever la possibilité de gagner de l’argent et d’être compétitif pour le moment. Et je peux trouver d’autres moyens de répondre à ces besoins tout en continuant à rechercher l’excellence, en perfectionnant mon art en tant qu’artisan, un shokunin. –

Je peux vivre avec la perte de compétition pendant plusieurs années. C’est facile, car ce n’est pas ce qui me motive. Ce que je ne peux pas supporter, c’est de perdre ceux que j’aime, ceux qui me sont chers et avec lesquels j’ai un lien affectif. Ce qui me fait vraiment mal dans tout cela, c’est d’être privé de la possibilité de rencontrer et de connaître davantage d’êtres humains tout en étant en compétition, et aussi de la possibilité de toucher davantage d’âmes de manière positive. Ce n’est pas ainsi que j’imaginais l’impact sur le monde. Cependant, je comprends que l’importance de la chute réside dans le temps qu’il nous faut pour nous relever. Je ne peux qu’espérer qu’à l’avenir je pourrai encore avoir un moyen pour toucher les âmes ici.

Je ne vous demande pas de croire mon histoire – croyez-moi, en tant qu’athlète, je comprends parfaitement la position contre les substances dopantes, et à un moment donné, j’en ai jugé beaucoup très sévèrement sur ce sujet, et pourtant me voilà, à manger mes propres mots et croyez-moi, ça a un goût terrible. Vous n’êtes pas obligé de me croire. Ce que je demande, c’est de pardonner éventuellement mon erreur, afin qu’à un moment donné, je puisse prendre de meilleures décisions et continuer à faire partie de la communauté.

Je fais actuellement appel des conclusions de CrossFit. J’ai l’intention de poursuivre la formation comme d’habitude, malgré le résultat. Cependant, le résultat aura certainement une influence directe sur la forme que prendra la programmation.

Merci à tous d’avoir pris le temps de lire ceci, et je vous aime tous. Pour des raisons évidentes, je serai détaché des médias sociaux pendant le mois prochain. Je sais que je dois une explication juste à la communauté, ce qui est la raison de ce poste. Une fois que tout sera dit et fait, nous récapitulerons et avancerons vers la prochaine bonne chose. Après tout, c’est tout ce que je contrôle.

Soyez Béni.
Alanna
« 

View this post on Instagram

[Post 1/3] CrossFit Community. I want all of the humans that stood by and offered up their support over the years up until today to know that I appreciate each and every one of you, and I hope I have inspired at least one soul out there to be a greater human in some way. Today it is with the heaviest of hearts that I must announce an adverse finding at my drug test at wza. I tested positive for two metabolites of two different oral substances. Of course i was completely shocked at this finding, and devastated at what this might mean for the immediate future. I would never knowingly ingest any banned substance while competing alongside my peers,as this goes against everything I stand for. – My team and I are currently working with CrossFit, testing samples, compiling and investigating all supplements I was taking before returning to competition and during. It’s amazing to me that I used to scoff at athletes with sob stories about this sort of thing, and now here we are. I can’t believe it. – I am hoping that some truth is revealed that I didn’t knowingly dope up during the Open and WZA; but if not, I will agree with whatever findings and rulings are handed to me post-investigation/appeal. Whether I knew or not has little impact on the bare truth: it was in my system.And that’s not fair; it’s not fair to me or my mind, it’s not fair to the data I and my coaches have collected;it’s not fair to my friends and fellow athletes who I competed alongside.All in all it wasn’t fair or in alignment with who I choose to embody for me to have participated in either the Open or WZA.And therefore, competing in that state-whether intentionally or unintentionally doesn’t matter-is still not fair.And for that, yes, I am from the bottom of my heart, so so SO sorry.Had I known these facts prior to competition I would not have even had the thought in my mind to step foot on that floor.But I didn’t know, and I did step foot onto the floor.Now I pay the price for that, along with many people who dedicated their time,energy and love to my cause. Somewhere along the line,I made a mistake.These findings didn’t just appear out of no where. And i wholeheartedly accept responsibility.

A post shared by Alanna Fisk Colón (@alannafiskcolon) on

View this post on Instagram

[Post 2/3] Those of you who know me personally know that despite the outcome of this whole thing, competition is but a mere game to play, and it doesn’t affect or take away my ability or drive to pursue excellence through my craft and platform of CrossFit. What drives me is something much greater – choosing every day to do the next right thing. All that this can or has the ability to do is take away an opportunity to make money and compete for the time being. Which, i can find other ways to supplement those needs while I continue down this path of chasing excellence, perfecting my craft as an artisan, a shokunin. – I can live with losing competition for a number of years. That’s easy, because it’s not what drives me. What I can’t live with is losing those I love, those I care for and have an emotional connection with. What truly hurts about this whole thing is being stripped away of the opportunity to meet and get to know more humans while competing, and also of the opportunity to touch more souls in a positive way. This is not how I envisioned impacting the world. However, I understand that the significance of falling down lies in how long it takes for us to stand back up. I can only hope that I can in the future still have a platform to touch souls here. – I’m not asking you guys to believe my story – believe me, as an athlete I understand fully the stance against PEDs, and at one point I judged many very harshly on this subject, yet here I am, eating my own words and trust me it tastes terrible. You don’t have to believe me. What I’m asking is to possibly eventually forgive my mistake, so that at some point I can make better decisions and remain part of the community.

A post shared by Alanna Fisk Colón (@alannafiskcolon) on

Retrouvez toute l’actualité CrossFit et Functional Fitness sur Burpees Channel rubrique News